Quel approche adopter pour faire un site Web accessible ?

Quel approche adopter pour faire un site Web accessible ?

L’accessibilité des sites Web est enfin prise en compte lors de la conception. Or, est-il possible de faire un site Web accessible comme on faisait un site Web “à l’ancienne” ?

Processus classiques

Historiquement, les sites ont un processus de fabrication suivant le schéma :

  1. Zoning
  2. Mise en place d'écran graphique
  3. Transformation des écrans graphiques en code xhtml / css
  4. Ajout de la couche métier en respectant la structure xhtml / css

Cette approche à l’avantage d’être la plus visuel et la plus efficace en terme de communication vis à vis du client, des décideurs. Les écrans graphiques ont une faculté, comme de nombreux support visuel, d’apporter beaucoup d’information de manière clair et concise avec peu de document.

Mais, force est de constater que cette approche à ces limites. La transformation de l’écran graphique en code html était aisé du temps des mises en page par tableau (découpage brutale de l’image en zone rectangulaire). Cette étape devenait déjà plus complexe avec un montage du type xhtml / css. Les limitations induites par les navigateurs, les différents modes de rendus obligés souvent à faire des hack dans tous les sens (simulations visuelles de mise en page par tableau avec des div flottant, prise en compte des PNG transparent, introduction de classes CSS pour pallier la non prise en charge des sélecteurs CSS). C’est la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. Pourtant, l’accessibilité n’est toujours pas au rendez-vous, alors que le passage du html à l’ancienne au xhtml / css devait permettre cette avancée majeur. La séparation de la structure de la présentation permet bien sur la mise en place de sites Web Accessibles. Les différents référentielles imposent l’utilisation de ce couple de technologie de manière implicite. Le problème ne vient donc pas de la technologie mais des méthodes de fabrication qui n’ont pas changé.

Processus souhaitable

Dans un monde parfait, on aurait un schéma du style :

  1. Zoning
  2. Mise en place de la structure xhtml
  3. Validation de la structure xhtml au regard des contraintes d'accessibilité
  4. Décoration avec les feuilles de styles
  5. Validation de la structure css au regard des contraintes d'accessibilité
  6. Écrans graphiques
  7. Ajout de la couche métier en respectant la structure xhtml / css

Dans ce processus, le client ne pourrait pas voir une vision de ce que va être son site avant que l’ensemble de la structure xhtml et que le montage CSS soient réalisées, c’est à dire plusieurs semaines après le début du développement. Ce qui aujourd’hui est inacceptable pour n’importe quel client. Par ailleurs, les ressources humaines ne sont pas toujours adaptés à cet approche. On a souvent une équipe de graphiste très compétents pour faire des écrans, mais qui ne savent pas faire du montage xhtml, et de l’autre coté des développeur qui savent un faire une page xhtml sémantiquement correcte mais qui n’ont pas des compétences en graphisme très poussés (c’est le moins que l’on puisse dire). Le métier d’intégrateur est certainement le plus adapté à la mise en place de sites Web accessibles, mais ce métier n’est pas très développé et souvent mal considéré. Il n’existe d’ailleurs peu d’école qui forme à ce type de métier.

Dans le monde du développement d’application Web, on trouve cette approche. On fait généralement un code brut qui correspond aux métiers, et la mise en forme ne vient qu’en fin de processus. Mais, on est bien loin de la qualité graphique des sites Web d’aujourd’hui. Mais, ceci n’est possible uniquement parce que le plus important dans ce type de projet n’est pas l’apparence graphique mais les fonctionnalités correspondants aux métiers.

Des solutions pour l'avenir ?

La mise en place de site Web accessible ne pourra se faire que si l’on passe par un changement des mentalités au niveau des clients, et par voie de conséquences d’une évolution des processus de fabrication des sites Web.

Aujourd’hui faire un site de taille conséquentes accessibles est possible mais compliqué et couteux, je voudrais bien croire que le temps va joué en notre faveur, mais sur les 10 dernières années quasiment rien n’a vraiment changé.

comments powered by Disqus

Voir aussi

Javascript, flash et synthèse vocale

Javascript, flash et synthèse vocale

Pour les non-voyants, je vais mettre une alternative au javascript et aux flash que je vais cacher le contenu en css. Voila une phrase que j’ai …

Premier pas avec la synthèse vocale

Premier pas avec la synthèse vocale

Depuis pas mal de temps, je m’intéresse à la problématique de l’accessibilité des sites Web. On trouve aujourd’hui plus en plus de …

Après le web 2.0, l'accessibilité 2.0

Après le web 2.0, l'accessibilité 2.0

Après le WCAG qui à publié sa deuxième version en décembre 2008, et le décret d’application de la loi sur l’accessibilité, c’est au …

Alternative textuelle des images mettre des "alt" partout ?

Alternative textuelle des images mettre des "alt" partout ?

Les pages sont aujourd’hui composé de nombreux contenus riches (images, vidéos, animations, applications, … ). Ces éléments améliorent …

A la une
  • Rencontre du numérique 2019 - Nîmes
  • référencement naturel d'un hôtel
  • Développeur eZ Platform
  • Tech lead Symfony
  • Expert Qualité Web

Copyright - Sylvain FIX

2009 - 2019