Vers la fin des nuages de tag ?

Selon les spécialistes de l’ergonomie, les nuages de tags ne sont quasiment jamais utilisés (près de 65% d’après les différentes études sur le sujet) et pour les autres leur utilisation n’est pas beaucoup mieux, près de 90 % ne l’utilisent que très rarement. Pourtant, ils sont de plus en plus nombreux sur le web, que ce soit sur des blogs ou sur des sites plus traditionnels. La raison est simple c’est de donner un aspect plus… web 2.0. Encensé, il y a quelque années comme le moyen de navigation le plus efficace, le nuage a t’il encore une utilité aujourd’hui ?

Du point de vue de l’utilisateur

Un système de navigation défaillant

Comme je le disais en introduction, les nuages de tags ne sont que rarement utilisés par les utilisateurs. De plus, les termes le composant sont souvent de nature hétérogène, il est difficile pour un utilisateur de savoir exactement ce que se cache derrière un de mots clés présent : ce sont des liens qui sont explicite pour personne, et certainement l’une des principale raison de son échec. Savoir mettre les bon mots-clés dans un nuage de tag pour qu’il soit utilisable par un internaute lambda est une tache qui extrêmement difficile. Je fait certainement parti des gens qui ont échoué, le taux de clic sur ce mode de navigation en atteste (Proche de 0%).

Le nuage de tag n’offre pas non plus une accessibilité irréprochable bien qu’aucun référentielle ne l’interdit directement, mais sans lien d’évitemment qui permet de contourner cette ferme de lien, un internaute naviguant au clavier risque de vivre un véritable calvaire et risquer à tout moment une bonne tendinite.

Une vision rapide et synthétique de la thématique du site

Le nuage de tags permet au lecteur d’identifier en un coup d’oeil la ou les thématiques principales d’un site. Un nuage de tag bien mis en évidence permet de donner directement les thématiques que l’internaute va trouver sur un site. Ce point peut justifier à lui seul la présence d’un nuage sur un site. Une simple image aurait pu avoir le même effet.

Une autre présentation possible est celle que l’on trouve par exemple sur de nombreux blog Wordpress qui exploite le plugin WP-Cumulus. Le rendu visuel redonne de l’intérêt à ce type de widget et incite probablement à cliquer davantage qu’un nuage statique.

Du point du vue du référencement

L’un des intérêts mis en avant pour l’usage de ce type d’outil est que le nuage de tag permet de faire un maillage important entre les pages composants le site. Cependant, à y réfléchir un peu et surtout à régarder les résultats de Google, on s’aperçoit que le postulat de base n’est pas aussi bénéfique que l’on pouvais s’y attendre.

Certes, il permet de mettre sur la page d’accueil différents mots qui n’y seraient pas en temps normal. Donc plus il y a de mots pertinents, meilleur sera le référencement. Mais, le risque de duplicate content est grand, il est fréquent d’avoir des doublons entre les catégories d’un site et les mots clés. Ainsi, bon nombre d’utilisateur mettent les liens en nofollow des catégories générées par les tags pour éviter ce genre de problème, et donc le maillage tant espéré disparait.

Finalement, d’un point de référencement, le nuage de tags n’est qu’une évolution de la balise meta keyword du début du Web. Il ne serait pas étonnant de voir Google un jour considéré ce type d’optimisation du référencement comme une mauvaise pratique. Le fait que ce dernier accorde plus de poids à un lien dans un texte qu’à lien dans au milieu d’une centaine d’autre n’est peut être pas un hasard.

La navigation par tags : un excellent moyen de navigation transversale

Le nuage en lui même n’est pas forcément la meilleure utilisation que l’on puisse faire des tags. Mentionner en fin de billet par exemple, une liste de mots-clés correspondant à la thématique du billet à un intérêt bien réel, elle permet de proposer des contenus sur les mêmes thématiques. La position n’est pas anodine, en effet positionné en fin de billet, elle permet de profiter du contexte de l’article pour donner un réel sens à un tag qui pris hors contexte n’en a pas beaucoup.

Le nuage de tags n’est donc pas la killer feature qui devait révolutionner le Web, son utilisation n’est pas forcement simple mais bien utilisé elle peut avoir un réel apport, encore faut’il l’utiliser à bon escient.

comments powered by Disqus
A la une
  • Rencontre du numérique 2019 - Nîmes
  • référencement naturel d'un hôtel
  • Développeur eZ Platform
  • Tech lead Symfony
  • Expert Qualité Web

Copyright - Sylvain FIX

2009 - 2019